Voir le profil

Léonard de Vinci : vegan, gay et procrastinateur

Bienvenue dans cette treizième édition de “Genius at Work” ! “Genius at Work” regroupe la corresponda
Genius at Work
Léonard de Vinci : vegan, gay et procrastinateur
Par Genius at Work • Numéro #13 • Consulter en ligne
Bienvenue dans cette treizième édition de “Genius at Work” !
“Genius at Work” regroupe la correspondance entre Estelle Haas et Alexandre Dana. Chaque semaine, ils décortiquent la routine de travail d’un génie : scientifique, romancier, entrepreneur, athlète…
Dans sa vie, Estelle utilise le théâtre pour coacher des dirigeants sur leur prise de parole en public. Elle adore le théâtre, mais pas les mamies du premier rang qui toussent.
Dans sa vie, Alexandre est CEO de l’école en ligne LiveMentor, école pour les entrepreneurs, freelances ou indépendants. Il ressemble à un fou quand il se met à parler (souvent seul) d’éducation.
Aidez-les à faire connaître “Genius at Work” en partageant le lien d'inscription à un ami !

Cher Alexandre,

Me lis-tu encore ? 

Je n’ai plus de nouvelles de toi depuis quelques semaines maintenant. Peut-être as-tu de nouveaux projets ?  De mon côté, je suis dans le train qui me ramène vers Paris et je ne peux m’empêcher de t’écrire. 

J’aimerais te raconter la routine d’un homme qui, en 1452, n’est qu’un petit garçon. 
Un petit garçon qui grandit dans une ferme d’Anchiano, à quelques kilomètres du village toscan de Vinci. 

J'aimerais bien y aller
J'aimerais bien y aller
C’est un petit garçon qui est né d’un coup d’amour entre un notaire - (le futur ambassadeur de la République florentine) et Caterina la jeune paysanne orpheline qui n’a que 15 ans lorsqu’elle tombe enceinte.
Ce bébé s’appellera Léonardo. 

A l’école, on ne veut pas d’enfants bâtards. Peu importe. Léonardo grandit un peu comme un enfant sauvage, il apprend la vie dans les champs, au rythme des saisons de la Toscane. 

C'est sans doute pour ça que Léonardo de Vinci ne supporte de voir la nature brutalisée !
Il est passionné par les oiseaux, les chats et les chevaux qu’il dresse de façon télépathique (!!)
Apparemment, les marchands du pont des Oiseleurs avaient l’habitude de voir le jeune Léonard leur acheter des oiseaux pour… ouvrir les cages et les libérer. (Je suis fan).
Tu vois ça, ça me donne vraiment envie de délivrer les deux petits perroquets entassés dans le hall du théâtre du Nord Ouest à Paris.
 
Léonardo est végétarien
Il adore les légumes, les fruits, céréales, champignons, pâtes. Il a un penchant pour la soupe minestrone. 

« Je ne tolère pas que mon corps soit une sépulture pour d’autres animaux, une auberge de mort » écrit Léonardo au 15e siècle. 

Il ne comprend pas qu’on puisse tuer ses compagnons de route…
C'est d'ailleurs la beauté de la nature qui le pousse à vouloir en percer les secrets : la nature et la physique lui serviront comme fondement dans ses travaux.

Léonardo est maniaque !! 

« Si le logis est sale, le corps sera tenu par son âme de la même façon ». 

Je pourrais m'en inspirer pour ranger plus souvent ma chambre…
voilà un peu à quoi ressemble ma chambre
voilà un peu à quoi ressemble ma chambre
Léonard est beau, gay et son amant a 28 ans de moins
Léonardo est beau. Il est grand, plus d’1m90, élancé, des belles bouclettes blondes, les yeux verts. Pas mal quoi ! 
Tu savais que Léonard de Vinci était gay ? À Florence au 15e siècle, cela n’a apparemment rien d’extraordinaire.

Par contre son amant a 28 ans de moins que lui. Léonard le surnomme Salai (petit démon en italien).
C'était son élève et le jeune amant avait 15 ans (!) quand il est rentré dans l'atelier du maître de Vinci…

coucou toi
coucou toi
Partage et intelligence collective
La maison de Léonard de Vinci est toujours ouverte, un peu comme Victor Hugo. Il accueille et nourrit tous ses amis, qu'ils soient couverts d'or ou sans le sou.

Je suis conquise de savoir qu'un homme aussi brillant et beau puisse également être généreux.

Laisse moi te raconter une anecdote, pas très connue.
Alors qu’il se promène dans la campagne, il voit des fileuses courbées sur leur métier. Le soir même il invente une chaise pour que les ouvrières puissent travailler plus confortablement !! 

Cette générosité transparait dans son travail : il partage toutes ses inventions avec les florentins, tout le temps !

« On fait, on avance, on partage »

Et tu sais quoi ? Il y a tout juste une heure je travaillais sur notre méthode de coaching collective pour notre week-end de stage intensif (c’est dans 4 jours et j’ai vu que nous avions 35 entrepreneurs qui nous suivaient dans cette aventure folle !!).
Cette méthode de coaching collective s’appelle l’inter-coaching. C’est un outil très puissant, j’ai hâte qu'on l'utilise ensemble ! 
Eh bien ! De Vinci en parle. Il dit qu’il n’y a rien de plus efficace pour apprendre que de partager ses connaissances sur ses projets.
« Savoir écouter c’est posséder outre le sien le cerveau des autres » Léonard de Vinci

Et des projets, Léonard en aura des centaines. Il touchera à tout, il sera à la fois mathématicien, astronome, botaniste, géologue, architecte, ingénieur, musicien, metteur en scène… 

En étudiant l’oeil, il découvre le cristallin, il anticipe les causes de la presbytie et propose une sorte de lentille de contacte ; il découvre que la lumière se déplace, il comprend les lois de la rétractation, se plonge dans les propriétés de la vapeur d’eau. Le sous-marin, la rôtissoire mécanique, les ski flottants, le réveille-matin à eau, le lit à ressorts, le parachute, la calculatrice… 

Perfectionniste ou procastineur ?

Léonardo est perfectionniste : impossible de finir une oeuvre qui n’atteindrait pas la perfection rêvée. Ce qui l’excite est de passer d’un projet à un autre. Il ne se met pas la pression pour finir ses projets.

C'est d'ailleurs pour ça qu'en 67 ans, on ne compte finalement…. qu’une quinzaine d’œuvres de la main de Léonard de Vinci.
Evidemment il a croqué, imaginé, écrit tout ce qui lui passait par la tête. Mais quand il est question de construire et de quitter le papier et la théorie…c'est une autre histoire ! Il lui est très difficile d'honorer une commande !!

Tu savais toi que La Joconde n'a jamais été livrée à son commanditaire ?? Elle lui a été commandée en 1503 et il l'a emmené partout avec lui et la retouchée tout au long de sa vie.


Je sais que tu vas aimer cette idée de travailler très longtemps sur une seule et même oeuvre. Dans les faits, je te sais bien trop impatient pour ça ;)

**** ǝɹnǝɥ,ן ɐ sıoS ˙sɹnoɾ ǝɹʇɐnb suɐp ʇıoʌ ǝs uO ****


PS : Les textes écrits par Léonard de Vinci en toscans ressemblent à des signes cabalistiques étranges. En fait, c'est tout à fait déchiffrable…. ce n'est que de l'écriture inversée :)
Avez-vous aimé ce numéro ?
Genius at Work

"Genius at work" regroupe la correspondance entre Estelle Haas et Alexandre Dana.

Chaque semaine, ils décortiquent la routine de travail d’un génie : scientifique, romancier, entrepreneur, athlète…

Si vous ne voulez plus recevoir les prochaines mises à jour, vous pouvez vous désabonner ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Propulsé par Revue